Couverture 2869310544 Sous la direction de Anne Baudart et Henri Pena-Ruiz

Les Préaux de la république

Un jour la République osa l'Ecole de la raison : donner à tous, pour rien, le savoir qui fonde la liberté. Pari généreux, car la politique proposait à chacun le moyen de résister aux sortilèges de la démagogie, en même temps qu'elle prenait pour horizon la plus haute idée de l'homme : l'instruction publique allait réconcilier la démocratie et la république.
Non seulement l'Ecole républicaine n'a jamais disposé des conditions sociales pour achever sa tâche, mais son idéal fondateur conserve, aujourd'hui plus qu'hier, la force des idées neuves. Le monde, l'Europe, les "sociétés pluriculturelles", les nouvelles puissances d'illusion qui font que le citoyen renonce comme de lui-même à l'exercice de son jugement, la montée des intégrismes religieux et le réveil des fanatismes : tout appelle une véritable refondation de cette Ecole de la République où laïcité se conjugue avec liberté, tolérance avec ouverture à l'universel, esprit critique avec connaissance raisonnée des fondements de tout savoir.
L'oubli de principes dont il fallut conquérir la reconnaissance ne peut pas préparer l'avenir : il était urgent de le dire.
Des intellectuels, des philosophes et des enseignants, parmi lesquels Jacqueline de Romilly, Élisabeth Badinter, Régis Debray, Danièle Sallenave, etc., interviennent dans le débat sur l'école pour rappeler les grands principes qui fondent notre société démocratique et républicaine.

Publié en février 1990, 208 pages, 15 x 22 cm
15,00 €Société | Hors collection | ISBN : 978-2-86931-054-4
Acheter sur Amazon.fr
Site réalisé par David Bonnet © 2005-2016 Tous droits réservés | Page générée en 0.0132 secondes | En cache