Pas de couverture pour l'instant Margaret Bent, Bonnie-J. Blackburn, et Harold Powers

Lire, composer, analyser à la Renaissance

Les trois articles traduits dans Lire, composer, analyser à la Renaissance ont pour objet de faciliter à l’étudiant l’accès à une réflexion de fond, menée depuis trois décennies par la musicologie anglo-saxonne. Comment lire – et comment éditer – à partir d’une notation étrangère à notre système de pensée solfégique, lequel repose sur une sorte de religion des hauteurs fixes ? Comment concevoir le travail du compositeur, à un moment charnière entre pratique contrapuntique et dimension harmonique, entre ce que l’on a appelé «composition successive» et «composition simultanée»? Que pouvons-nous savoir sur la façon dont était pensée la modalité dans la polyphonie franco-flamande, en particulier chez le premier théoricien à avoir abordé de front cette question par elle-même contradictoire ? Les réponses à ces questions, émanant de trois éminents chercheurs, se traduisent en propositions hardies et novatrices pour notre compréhension en profondeur de cet univers musical.

256 pages, 16 x 24 cm
20,00 €Musique | Épitome musical | ISBN : 978-2-86931-107-7
Indisponible sur Amazon.fr
Site réalisé par David Bonnet © 2005-2019 Tous droits réservés | Page générée en 0.0424 secondes