Couverture 2869311427 Vincent Haegele

Bernard Herrmann, un génie de la musique de film

Bernard Herrmann (1911-1975) est sans conteste le plus grand compositeur de l'histoire du cinéma. Sa carrière est jalonnée de multiples chefs-d'œuvre, depuis Citizen Cane jusqu'à Taxi Driver en passant par L'Aventure de Madame Muir, La Maison dans l'ombre, L'Homme qui en savait trop, Psychose, La Mort aux trousses, Sueurs froides, etc. Il a travaillé avec les plus grand réalisateurs américains, Orson Welles, Mankiewicz, Hathaway, Nicolas Ray, De Palma, Scorsese — et bien sûr, pendant de longues années d'une collaboration inspirée mais tumultueuse, avec Alfred Hitchcock.
Dans ce livre, Vincent Haegele passe en revue et analyse, au fil des événements de la vie de Herrmann, les différentes collaborations de celui-ci, l'élaboration de ses partitions, ses innovations dans le domaine de l'accompagnement musical de l'action cinématographique, ses idées et ses succès, en recourant parfois à des illustrations musicales tirées des compositions les plus fameuses. Ces analyses, claires et abordables, fournissent des pistes éclairantes et nous permettent de prendre toute la mesure du génie de Herrmann et de la manière dont il a révolutionné la musique de film. Il n'existait pas à ce jour d'ouvrage en français consacré à ce pourtant célébrissime compositeur de musiques de film.

Publié en octobre 2016, 198 pages, 23 x 15,5 cm, bibliographie, index, illustrations
21,00 €Cinéma | Hors collection | ISBN : 978-2-86931-142-8
Acheter sur Amazon.fr
Couverture 2869311222 Denise Brahimi

50 ans de cinéma maghrébin

Les cinémas du Maghreb sont d’origine récente ; ils se sont développés en Algérie, en Tunisie et au Maroc, après l’indépendance de ces trois pays. On peut penser qu’ils sont la meilleure manière de faire connaissance avec les sociétés qu’ils donnent à voir.
La préoccupation principale des cinéastes ici évoqués est de représenter en images expressives et fortes la vie quotidienne mais jamais banale de leurs compatriotes. Pour montrer comment ces sociétés entrent dans l’histoire, ils varient les genres et les styles, mariant le sens du tragique propre aux peuples méditerranéens au comique de la farce et de la dérision, non moins enraciné dans le culture populaire, sans parler du goût oriental pour le conte.
Certains de ces films ont comblé l’attente du public, qui les a reçus avec enthousiasme. En 1977, Omar Gatlato a été vécu comme un magnifique événement ; en 1990, Halfaouine ou L’enfant des terrasses a franchi les frontières dans son envol vers le succès ; en 1993, À la recherche du mari de ma femme a laissé une traînée de rires derrière lui.
Si les conditions matérielles de production et de diffusion s’amélioraient, ces cinémas pourraient connaître un grand essor, au-delà même du Maghreb dont ils expriment le génie original.

Publié en mars 2009, 224 pages, 15,5 x 23 cm, index, photos
22,00 €Cinéma | Hors collection | ISBN : 978-2-86931-122-0
Acheter sur Amazon.fr
Site réalisé par David Bonnet © 2005-2017 Tous droits réservés | Page générée en 0.0032 secondes | En cache